Source de questionnements et parfois de honte, l’impuissance masculine est une situation qui peut toucher n’importe quel homme. Même si on admet que généralement les dysfonctionnements érectiles n’apparaissent qu’à partir de 40 ans, certaines causes peuvent provoquer l’impuissance masculine à un âge plus avancé. Afin de mieux comprendre ce phénomène indésirable, nous allons aborder ses causes et ses traitements.

Les causes de l’impuissance masculine

Les motifs qui provoquent des problèmes érectiles chez l’homme sont nombreux. Ils peuvent être classés en deux catégories principales: les causes physiologiques et les raisons psychologiques.

Pour les motifs physiologiques, ils sont souvent en lien avec l’état de santé de la personne concernée. Par exemple, les dysfonctionnements érectiles sont fortement recensés chez les hommes atteints de diabète. En effet, cette maladie altère les vaisseaux sanguins et le corps caverneux, ce qui rend l’érection difficile à atteindre. De plus, le taux de testostérone est réduit par le diabète. Les autres causes organiques entraînant des problèmes d’érection sont l’hypertension artérielle et les affections de la prostate (prostatite, cancer de la prostate, etc.).

Concernant les causes psychologiques de l’impuissance masculine, le stress se place en tête de classement. Effectivement, que ce soit dû au travail, aux relations interpersonnelles ou même à la pression de la performance sexuelle, l’impuissance masculine pour cause de stress existe bel et bien. Les hormones qui sont produites par l’organisme à cause du stress sont néfastes pour l’érection et les activités sexuelles épanouies. En outre, la fatigue est aussi une cause non négligeable des problèmes érectiles. La fatigue est d’ailleurs le résultat de l’accumulation de stress durant la journée. Le soir venu, les hommes ne pensent qu’à une chose, se reposer.

Les solutions face à l’impuissance masculine

A chaque problème, il y a une solution, c’est au niveau des résultats que les effets peuvent être différents. Pour l’impuissance masculine due à des raisons physiologiques, la solution idéale est évidemment le traitement médical ou médicamenteux. Ainsi, un homme diabétique souffrant de dysfonctionnements érectiles commencera par prendre soin de son mode de vie en surveillant fréquemment son taux de glycémie par exemple. Il en est de même de la pression artérielle, une surveillance régulière de celle-ci permet de prévenir l’impuissance due à l’hypertension. Pour prévenir l’impuissance masculine liée aux troubles de la prostate, il est recommandé aux hommes de pratiquer régulièrement des activités sexuelles. A part cela, faire périodiquement un bilan urologique à partir de l’âge de 45 ans est primordial.

Pour l’impuissance masculine pour des raisons psychologiques, la meilleure solution est la détente ou la relaxation. Certes, ce n’est pas évident lorsqu’au quotidien, les hommes doivent se surpasser mais cela est indispensable pour leur bien-être. Dans certains cas, une aide extérieure peut s’avérer utile et nécessaire (psychologue, sexologue, etc.). Sinon, les hommes concernés peuvent aussi faire en sorte à ce que leurs rapports sexuels soient plus agréables. Par exemple, les préliminaires devraient être prolongés pour créer des bons souvenirs et ainsi empêcher le stress d’envahir le cerveau. Renforcer le mental est indispensable pour que le stress n’ait pas d’emprise sur les activités sexuelles de l’homme.