Composition d’une dents

Une dent est constituée de quatre tissus qui sont l’émail, la dentine, la pulpe et le cément. La dentine est protégée par l’émail et la gencive. Lorsque ces deux éléments sont endommagés, la dentine sera exposée et cela entraine une douleur brève et aigue. C’est ce phénomène qu’on appelle « sensibilité dentaire » ou « hypersensibilité dentinaire ». Afin de connaître les origines et les solutions pour remédier à cette situation, nous allons lui consacrer

ces quelques lignes.

Les facteurs de la sensibilité dentaire

Dans la plupart des cas, ce sont les adultes qui sont les plus atteints par la sensibilité dentaire, notamment lorsqu’ils sont âgés entre 20 et 50 ans. Cette douleur se manifeste surtout lorsque les dents entrent en contact avec du liquide glacé ou trop chaud. Il en est de même de la nourriture trop salée ou trop sucrée. Selon le cabinet dentaire lasalle, le simple souffle du vent ou le contact avec les poils de la brosse à dents suffit à provoquer la douleur. En effet, les « tubulis dentinaires » refermés par la dentine sont très sensibles au contact d’éléments extérieurs.

La rétraction ou l’inflammation gingivale est aussi la principale origine de cette maladie. Comme nous l’avons vu précédemment, la gencive est l’alliée de l’émail. Effectivement, elle couvre la racine de la dent. De multiples facteurs peuvent entraîner la dégradation de l’émail tels que :

  • Un brossage des dents incorrect et agressif,
  • Grincement des dents ou bruxisme,
  • Un limage pour raisons esthétiques,
  • Des dents cassées ou une gingivite,
  • Présence de caries dentaires non traitées,
  • Un mauvais détartrage.

Quelles solutions doit-on prendre pour lutter contre la sensibilité dentaire ?

Afin de lutter contre la sensibilité dentaire, quelques précautions sont à prendre en compte. Il s’agit de gestes du quotidien à effectuer avec soin.

Brossez-vous les dents correctement et en douceur, de haut en bas, au moins deux fois par jour. Cela permet de préserver l’émail et de ne pas écarter les gencives de la racine. Utilisez une brosse à dents à poils souples et pensez à la changer tous les 3 mois.

De même, modérez la consommation des boissons et de nourritures froids, trop sucrés et acides. Notamment les jus gazeux, les agrumes et les fruits pas mûrs. Sinon, rincez-vous la bouche ou brossez-vous les dents dans les 20 minutes suivant la consommation de ce type d’aliment.

D’ailleurs, évitez d’utiliser un dentifrice trop corrosif, choisissez-en un qui est adapté aux dents sensibles, c’est-à-dire celui qui est riche en chlore de strontium, en Perméthol ou en Fluorinol. Ce type de produit renforce l’émail et les gencives et permet aux dents de résister aux acides. Pour cela, vous pouvez vous renseigner auprès de votre dentiste ou auprès d’un spécialiste dans la vente de produits bucco-dentaires.

Enfin, l’hypersensibilité dentinaire est une infection liée à la mauvaise hygiène buccale. En cas de sensations douloureuses au niveau de vos dents, veuillez consulter au préalable un dentiste avant de faire quoi que ce soit, car seul un spécialiste peut confirmer si vos douleurs sont réellement liées à une hypersensibilité dentaire ou pas.