Y’a-t-il quelque chose qui fait peur qu’un requin blanc ? Oui ! Le dentiste. La plupart des gens craint le dentiste pour l’une des raisons suivantes : expérience négative dans l’enfance, troubles anxieux généralisés, etc. Malheureusement, laisser cette peur grandir peut nuire à votre santé buco dentaire et générale.

Alors, de nombreux dentistes sont spécialement formés pour venir en aide aux patients craintifs comme https://www.phobiedentiste.eu/. Ces dentistes utilisent une variété de méthodes et de traitements pour réduire la douleur et évacuer la peur chez le patient. Dans cet article, nous vous livrons  4 méthodes mises aux points par les dentistes pour vaincre la peur lors d’une intervention.

Anesthésie générale

Lorsque la peur est à un niveau élevé jusqu’au point où elle perturbe la réalisation des soins, une anesthésie générale est recommandée au patient. Ceci dans le but d’accomplir les opérations indispensables car une dent mal traitée ou une chirurgie (chirurgie buccale) ratée peut créer des répercutions dévastatrices. Le chirurgien-dentiste pourra donc profiter du fait que vous êtes sous anesthésie pour bien effectuer son travail.

Hypnose : une nouvelle méthode pour vaincre la peur

Vous n’avez qu’à vous laisser hypnotiser. Les praticiens dentaires décident d’utiliser l’hypnose pour diminuer l’anxiété et soulager la douleur. C’est une méthode qui s’appuie sur un langage pour amener le patient vers l’inconscience, dans un état entre le rêve et la somnolence. Lorsqu’il a réussi à vous hypnotiser, il a environ une demi-heure voire une heure pour travailler car le patient pourrait revenir à son état normal après de temps.

Meopa : le gaz qui anesthésie la peur

Le meopa correspond à un mélange de 50% oxygène et de 50% de protoxyde d’azote. Ceci est administré au patient sous forme de gaz pour lui permettre de se détendre. Donc, ça ne va pas agir sur la douleur mais plutôt sur la sensation de bien-être.  Le patient sera plus apte à recevoir des soins dentaires surtout s’il est anxieux. Ce qui est important c’est que le patient ne perd pas le contrôle, il est conscient.

Le type d’air qu’on va administrer au patient peut se faire aussi aux enfants, aux personnes anxieuses ; lors de l’implantation des greffes osseuses, des prothèses dentaires, et chez les patients chez qui on va dévitaliser une dent et qui refusent de se soigner non pas par angoisse mais par peur du dentiste. Donc avec ce système on peut aider une partie de la population qui s’est mise de côté à reprendre les soins dentaires.

La pédagogie par vidéo ou image

La visite chez le dentiste est souvent un rendez-vous infernal chez les patients. Alors pour réconcilier le patient avec les soins dentaires, le dentiste utiliser une vidéo ou des photos  pour lui montrer les étapes de l’intervention afin de mieux expliquer le travail qui sera réalisé. Pendant les soins, le patient peut suivre le déroulement de la séance grâce à écran placé près côté de lui. Le dentiste peut donc commenter, l’informer et le rassurer au cours de l’intervention.