Le syndrome de  la fatigue chronique (SFC) ou encore asthénie réactionnelle se présente souvent par une sensation d’épuisement au coucher et au réveil. Très désagréable, il peut baisser la concentration au travail, occasionne une migraine et peut aussi troubler le sommeil.

Il n’existe pas encore de traitement qui permet de combattre concrètement le SFC. Néanmoins, il est toutefois possible de l’atténuer progressivement en changeant de mode de vie.

Certains aliments pourraient combattre la fatigue chronique

Favoriser les aliments riches en vitamine C

Comme la fatigue chronique se manifeste souvent par une baisse de tonus, la vitamine C pourrait grandement aider. Au matin donc, boire un jus d’orange ou un jus de citron pourrait atténuer votre sensation d’épuisement. A part ces fruits, songez aussi à prendre en collation ou en dessert du kiwi ou de l’agrume.

Du potassium pour prévenir la crampe musculaire

Lorsqu’on souffre de fatigue réactionnelle, on peut subir occasionnellement des crampes musculaires et courbature. Pour l’atténuer, le bon réflexe serait de consommer du potassium. Dans la famille du légume, on trouve le potassium dans les épinards, les pommes de terre et les choux. Les fruits comme la banane et l’avocat sont aussi très riches en ce nutriment. Outre le fait de prévenir les crampes, le potassium apporte aussi du bienfait sur la santé cardiovasculaire.

Consommer des plantes adaptogènes

La caféine est très efficace pour lutter contre la fatigue. Mais dans le cas d’une asthénie réactionnelle, ce n’est pas préconisée. Remplacer le café par des plantes adaptogènes serait donc l’une des meilleures alternatives. Actuellement, le ginseng compte parmi les plantes adaptogènes les plus efficaces. A part diminuer la sensation de fatigue, il contribue aussi beaucoup pour lutter contre le stress.

La spiruline est une antifatigue très puissante

Si votre SFC est à un stade assez avancée, il est recommandé de prendre de la spiruline. Très riche en protéine, elle est aussi composée de divers vitamines, minéraux et oligo-éléments. Egalement antioxydant, cette algue bleue lutte contre stress oxydatif.

Des activités physiques pour un bon équilibre

Outre ces compléments alimentaires, il a également été prouvé que les activités physiques et sportives pourraient aussi combattre la fatigue chronique. Parmi les sports les plus conseillés, il y a la course à pied. En faisant du running, votre corps secrète de l’endorphine et cela pourrait vous apporter une excellente humeur au quotidien. Il y a aussi la natation qui est un sport très complet. A part raffermir le corps, elle apporte aussi beaucoup de bien être.

Améliorer la qualité du sommeil

Lorsqu’on souffre de fatigue réactionnelle, avoir un sommeil réparateur est plus qu’un impératif. A cet effet, dans la mesure du possible, il est recommandé de toujours dormir avant minuit. Si la SFC engendre une insomnie, la solution la plus simple serait de prendre de la mélatonine 3 mg. Contrairement à un somnifère, elle n’entraine ni d’accoutumance ni de dépendance