Les allergies saisonnières ou encore rhinite allergique touche chaque année des millions de français. Très souvent elles se manifestent pendant les intersaisons (début printemps, automne, début été…). Pour le printemps par exemple, la propagation des pollens vers mi mars peut occasionner le pollinose. C’est pour cette raison que pendant cette période, on peut facilement avoir un écoulement nasal, la paupière supérieure gonflée , des sensations d’irritabilité au niveau du visage et même une toux sèche.  

Qui sont les personnes les plus touchées par les allergies saisonnières ?

Quasi tout le monde pourrait contracter un rhume des foins ou une rhinite allergique à chaque changement de saison. Néanmoins, les symptômes peuvent variés d’une personne à une autre. Pour les sujets à des allergies chroniques comme l’asthme et la sinusite par exemple, les manifestations sont plus aigües (forte migraine, respiration sifflante, importante fatigue…) et peuvent même durer plusieurs jours.

Outre ces catégories de personnes, les fumeurs passifs ainsi que les gens qui vivent en milieu urbain (pollution, exposition à des gaz toxiques…), sont aussi très vulnérables à ces formes d’allergies.

Comment traiter et prévenir les rhinites allergiques ?

Dès que vous commencez à avoir les premiers symptômes d’une allergie saisonnière (irritation de la gorge et du nez, œil qui rougit, éternuement plus de 3 fois…), songez à prendre des antihistaminiques comme de l’Alairgix Allergie 10 mg ou encore de la Loratadine Mylan Conseil 10 mg. Ne nécessitant pas la présentation d’une ordonnance, ces médicaments atténuent tout de suite la production d’histamine dans l’organisme. Et si jamais vous tardez à réagir, pour déboucher vos narines, vous pouvez utiliser un vaporisateur.

Concernant les préventions, à chaque changement de saison, il est intéressant de prendre de la vitamine C ou des aliments qui sont riches en ce nutriment (citron goyaves, persil, navet, kiwis…). Tant que possible, éviter également les sorties et pour vous prévenir les expositions aux pollens, utilisez un sèche-linge au lieu de faire sécher vos vêtements à l’extérieur.

Les questions qu’on se pose souvent à propos des allergies saisonnières

Est-ce que c’est contagieux ?

Non les rhinites allergiques ne sont pas du tout contagieux. Ça ne sert à rien de vous isoler des gens donc car vous ne risquez de contaminer personne. Par contre, elles peuvent être héréditaires.

Comment discerner la grippe des allergies chroniques ?

Tout comme les allergies, pendant une intersaison, la grippe pourrait également sévir. Et ce qui est embêtant, c’est que les symptômes peuvent quasiment être les mêmes. Néanmoins, afin de les différencier, il faut prendre sa température. Si on a de la fièvre, ce n’est de l’allergie mais une potentielle infection virale.