Les régimes nuisent à la santé » : cette déclaration peut paraître surprenante venant d’une diététicienne mais c’est pourtant la vérité.

Une pratique courante consiste à suivre un régime draconien à partir du mois de Mai quand les beaux jours font leur apparition et à retrouver une alimentation déséquilibrée et mauvaise à partir de Septembre. Cette pratique est nuisible pour l’organisme et il faut savoir que plus un régime est restrictif, plus l’organisme va stocker des kilos à l’arrêt de ce régime : c’est l’effet yoyo. Et plus des régimes restrictifs ont été pratiqués et plus le corps va devenir résistant à la perte de poids : autrement dit le corps va défendre son surpoids et son obésité ultérieurement.

Quelle est la solution ? selon Stéphanie AILLERT du blog santé sewill.org  Avoir une alimentation équilibrée (parfois il est nécessaire de réaliser une rééducation alimentaire), sans frustration mais sans excès et ce, toute l’année. Une alimentation équilibrée comprend 10 à 15 % de protéines, 35 à 40 % de lipides et 45 à 50 % de glucides de l’apport énergétique total.Cet équilibre est le meilleur pour l’organisme et a été établi après de nombreuses études scientifiques. (Un régime hyperprotéiné très à la mode dont je ne citerai pas le nom apporte parfois jusqu’à 80 % de protéines par jour, ce qui peut s’avérer totalement nocif pour l’organisme après quelques semaines d’une telle « diète »)

Ce qui veut dire qu’au quotidien et ce, tous les jours, nous devrions consommer :

  • Des légumes
  • Des fruits
  • Des féculents
  • De la viande et du poisson (attention de ne pas surconsommer ce goupe)
  • Des produits laitiers
  • Des matières grasses en quantité raisonnable

Tous ces groupes sont indispensables pour notre équilibre et pour éviter des carences en vitamines et minéraux.Or, comme je l’ai dit, cet équilibre alimentaire devrait être suivi toute l’année pour garder les bienfaits d’une telle alimentation qui sont les suivants et pas des moindres :

  • un poids beaucoup plus stable et plus facilement contrôlable (pas d’effet yoyo après la perte des kilos),
  • moins de fatigue,
  • plus de vitalité,
  • une meilleure immunité,
  • de meilleures performances physiques et intellectuelles,
  • une meilleure qualité de la peau et une prévention du vieillissement cutané
  • une prévention des maladies métaboliques et du cancer